Peindre 63 zombies…

J’ai eu un printemps une grosse baisse de motivation quant à la peinture et au montage de figurines. Puis, petit à petit, c’est revenu, par le montage principalement (et j’ai désormais une quantité déraisonnable de projets entamés, ce qui contrevient à mes principes). Mais pour terminer des projets, il faut absolument peindre, et pour ça la motivation ne revenait pas.

Puis, j’ai acheté Zombicide Black Plague (par frustration d’avoir loupé Warhammer Quest : la cité maudite), et après une partie test, ma copine m’a dit : “c’est sympa, mais il faudrait jouer avec des figurines peintes” (!!).

Et me voilà donc embarqué à peindre ces 71 figurines… et étrangement, c’est par là qu’est revenue la motivation.

La recherche d’idées

Pour ce projet, vu la quantité de figurines, il me fallait trouver comment peindre les zombies en speed-painting. Et la solution est venue d’une vidéo d’Hutif.

Proposition qui me convenait tout à fait puisque j’avais depuis quelques années un pot de Quickshade Strong Tone de chez Army Painter qui ne me servait à rien.

La préparation des figurines

J’ai dans l’idée de me faire, un jour, une armée de morts-vivants pour un jeu de bataille dans un univers médiéval-fantastique (Saga par exemple, ou si nous parvenons à sortir le système de jeu sur lequel nous travaillons dans mon association). Le contenu de cette boîte est un bon début pour avoir du zombie à la pelle et faire une bonne base de troupes.

La cohérence visuelle d’une armée passe principalement par le soclage… Il me fallait alors resocler toutes les figurines de la boîte avec des socles plus courants (du type Citadel). J’ai donc pris un bon cutter avec une lame neuve, et j’ai détaché toutes les figurines de leur socle. Ce fut long et fastidieux, et j’ai bien dû mettre 2 après-midi pour finir, en les fixant à chaque fois sur un morceau de liège (bouchon), avec un bout de trombone.

Des zombies détachés…

En parallèle de ça, j’ai créé les socles, sur le modèle proposé par @igor ici, sauf que je n’avais pas la patience de sculpter 71 socles et que j’avais surtout sous la main plein de rouleau texturés de chez GreenStuffWorld. Je me suis donc attaqué à fabriquer mes socles.

Pour la pâte à texturer, j’ai utilisé des mélanges de Milliput et de GreenStuff : soit du Milliput Blanc (fine) ou Gris, et dans des proportions à peu près équivalentes (60% Milliput, 40% GreenStuff). Je trouve le que le résultat allie le meilleur des deux mondes et se travaille très facilement.

Pour les socles, j’ai étalé un peu de pâte sur chaque socle en lissant proprement et en enlevant le surplus sur les côtés avec un scalpel bien aiguisé (attention, c’est très salissant !). Puis j’ai saupoudré de talc avant de passer le rouleau, en réajustant au scalpel juste après. 24 heures de séchage et les socles étaient prêts !

Pour certains socles, je n’ai que partiellement recouvert de pavés, en complétant avec de la texture pour simuler de la terre.

J’aime beaucoup faire ce genre de trucs, donc ce ne fut pas fastidieux… mais ça m’a pris du temps quand même ! Au final pour faciliter la mise en peinture, j’ai fixé tous les socles à la patafix sur des bouts de parquet trouvés dans mon garage.

Une fois les zombies préparés et les socles montés, il ne me restait qu’à les sous-coucher : base noire et zénithal de différentes couleurs (j’ai pris un peu toutes les teintes de gris, beige et blanc cassé de ma collection). Quant aux socles, je les ai laissé en noir.

La peinture

Je commence souvent mes projets par la peinture des socles. D’une part ça me permet de “rentrer” dans le projet, par une partie facile, et d’autre part, ça permet de mieux terminer : peindre une figurine est toujours un petit évènement, et j’aime bien ne plus avoir à me préoccuper du socle quand j’arrive au bout d’une figurine 🙂

Ce projet n’a pas fait exception, surtout qu’il me fallait un truc facile pour retrouver la motivation. J’ai donc appliqué la recette proposée par @igor afin de pouvoir utiliser ces zombies pour Frostgrave si jamais nous en avions besoin dans notre future (hypothétique) campagne.

J’ai donc commencé par un brossage à sec en gris moyen, puis j’ai repassé quelques pavés en gris clair, en gris clair + noisette et gris clair + vieux rose. Et la terre en marron + noir.

A ce stade, les socles sont beaucoup trop propres. J’ai donc fabriqué un lavis en mélangeant du marron, du noir et beaucoup d’eau. J’ai barbouillé les socles avec, en tamponnant ensuite avec un sopalin pour supprimer l’excédent et faire ressortir les couleurs. J’ai aussi ajouté quelques lavis de vert et de noir pour apporter un peu plus de nuances à tout ça.

Le résultat est très satisfaisant au vu de l’effort !

Et ensuite, je me suis attaqué aux zombies, en plusieurs petits lots, en appliquant la méthode proposée par Hutif :

  • couches de bases
  • lavis Quickshade (qu’il faut bien laisser sécher 24h, voire 48h),
  • fixation des zombies sur leur socle
  • vernis mat
  • ajout de sang et yeux luisants.

Pour le vernis mat, j’ai utilisé du Talens 115, qui est très bien pour le job. Pour le sang, j’ai testé la peinture technique Blood for the blood God de Citadel, qui fait aussi très bien le job.

Le showcase

Et voilà pour les 63 zombies, peints en moins de 2 mois (avec des petites sessions de peinture).

Et par petits groupes.

Je dois maintenant m’attaquer aux héros, au nécromancien et à l’abomination, mais ce sera avec des techniques plus traditionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut