[Showcase] La pelle de Cthulhu

Le défi du mois de juin sur désormais OneMoreMini était “Tentacules”. C’était l’occasion rêvée de faire cette petite figurine de Maow Ministaures appelée très justement La pelle de ‘Tulu que j’avais dans mon coffre aux trésors (ex-placard de la honte) depuis un ou deux ans.

Chibi-Cthulhu à la plage

Pour le socle de cette petite scénette, j’ai découpé un carré de polystyrène à la taille d’un socle carré qui trainait dans mon stock de socles, et je l’ai collé dessus après avoir découpé un rectangle pour le trou creusé par notre Chibi-Cthulhu, avec une souche en résine de chez GSW pour compléter le décor.

Une fois l’ébauche de la scénette définie, j’ai fixé tout ça avec la pâte à bois habituelle, en profitant pour ajouter une souche supplémentaire, des pierres et racines, ainsi qu’en découpant de manière irrégulière les bords du trou et éviter un côté trop “droit”. J’ai aussi fait un petit tas sur la gauche de notre protagoniste, afin de simuler le tas de terre créé par le fait d’avoir creusé un trou.

A ce moment là, la figurine n’est pas fixée sur le décor afin de pouvoir être peinte plus facilement.

Puis c’est le passage à la peinture, avec les premières teintes sur le socle, et la figurine peinte, en vert bien entendu. La peinture a été très rapide, tant sur la figurine que sur le décor. Pour ce dernier, ce fut essentiellement des brossages à sec sur une base de marron très foncé, puis des lavis de plusieurs tons, notamment des verts pour simuler moisissures et mousses diverses.

J’ai notamment fait un dégradé au noir vers le bas pour se lier avec le tour du socle peint en noir mat.

A ce stade, le décor faisait un peu nu, et c’était dommage d’en rester là. Il fallait meubler un peu tout ça. Vu l’état des souches et les teintes utilisées, la scénette se passe plutôt en automne ou hiver. J’ai donc ajouté des feuilles mortes pour donner un peu plus de corps.

Les feuilles ont été créées avec une perforatrice GSW, utilisée sur des feuilles mortes ramassée à l’automne dernier. C’est très pratique de faire ainsi : j’ai tout de suite les bonnes teintes de feuilles avec même un peu de texture !

J’ai fait attention à répartir les feuilles de manière “naturelle” : qui s’amassent au pied des souches, mais pas sur le tas de terre ni dans le trou, fraichement créés.

A ce stade, la scénette était presque terminée, mais il manquait encore quelque chose… J’ai donc ajouté quelques crânes au fond du trou (issus de l’irremplaçable kit de crânes de GW). Une fois peints, j’ai fixé ces crânes au fond du trou avec un mélange de colle à bois et de flocage maison (quelques explications ici pour ces derniers).

Et voilà, ma scénette était terminée. Ne manquait plus que les photos “studio”. Pour cette fois, j’ai décidé de sous-exposer légèrement les photos et de réduire la profondeur de champ, afin de donner un côté plus inquiétant à cette scénette.

Et en vue du dessus.

Et voilà pour ce petit projet très amusant à faire, un petit moment de détente entre deux projets plus gros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut