Repartir sur de bonnes bases 2/3

Nous revoilà pour la suite des aventures de mes concepts de socle pour Frostgrave. Cette semaine nous quittons le doux logis en ruine pour fouler les pavés des froides rues enneigées.

Pour réaliser ce socle j’ai utilisé :

  • De la Milliput (résine époxy bi-composants)
  • De la colle PVA (dite colle blanche ou colle à bois ou colle vinylique)
  • un pinceau gomme à pointe plate (comme un tournevis plat, mais mou)
  • Un pinceau gomme à pointe conique (un crayon à la mine usée aurait suffit)
  • du sable (peu importe la granularité)
  • du bicarbonate de sodium (le meilleur ami des recettes de grand-mère)
  • Des pinceaux synthétiques (pas besoin de pinceau haut-de-gamme pour ces étapes)
  • Du flocage (pour la touche finale fantaisiste)
  • De la peinture acrylique matte (gris moyen, gris clair, caramel, rose brique, blanc et blanc cassé)
  • Du lavis noir et marron (Citadel Agrax Earthshade et Nuln oil)
  • Un bout de liège (Val-Benoît par exemple)
  • De papier de verre (avec un grain dans les 300)
  • Un couteau de modélisme (pas besoin d’une lame hyper affutée ce coup-ci)

Commençons par la sculpture des pavés : j’aurais pu utiliser un rouleau à texturer mais je n’en avais pas. Et comme le but que je m’étais fixé était de faire au mieux avec ce que j’avais, j’ai essayé de faire simple.

Voilà les outils de sculpture

La première étape est de préparer la Milliput qui est une pâte dont il faut bien mélanger les deux composants (avec des gants, c’est mieux). Une fois la pâte bien homogène, je l’étale directement sur mon socle avec mes doigts. On peut dépasser des bords, ce sera rattrapé plus tard. J’aplanis le tout et le lisse avec un doigt humidifié. Ensuite, je me sers d’un petit bout de liège pour texturer aléatoirement la surface sans trop appuyer : le but est de faire apparaître des irrégularités pour les futurs pavés.

Il est alors temps de tracer nos pierres taillées ! C’est là que les pinceaux-gommes entrent en scène. Voici un schéma expliquant les étapes :

A : on trace avec le pinceau-gomme à bout plat les lignes horizontales – B : avec le même outil on trace quelques lignes perpendiculaires en évitant d’aligner les traits – C : avec le pinceau-gomme en pointe on retrace le contour des pavés pour arrondir les angles

On obtient ça :

L’écorce dirait que c’est du beau bouleau.

Avant que ça sèche complètement (genre 3-4 heures après avoir travaillé la pâte), j’ai enlevé l’excédent débordant du socle avec une lame et en ai profité pour enlever quelques pavés.

Une fois bien sec, j’ai plié un bout de papier de verre et frotté la sculpture pour entamer les arêtes des pavés et lisser le bord du socle. J’ai ensuite comblé les trous avec un peu de sable.

Sous les pavés, le sable.

Pour la peinture j’ai utilisé la technique proposée par Black Magic Craft pour peindre des murs en pierre taillée : On commence par une couche de gris moyen, pas besoin de peindre de manière uniforme. On peint ensuite quelques pavés avec une teinte plus claire de gris, une autre mélangeant du gris et du marron caramel et enfin un mélange de gris et de rose brique. On faire ensuite un brossage à sec de blanc cassé. On termine avec un brossage moins appuyé avec du blanc pur, en conservant la même orientation avec le pinceau. Une dernière étape consiste en un lavis noir et/ou marron réparti aléatoirement sur le socle.

On obtient des teintes réalistes mais un peu trop chaudes pour l’univers de Frostgrave à mon goût. Je pense peut être ne plus utiliser le jaune et le rose pour les remplacer par un gris encore plus clair et un autre plus bleu.

4 nuances de gris.

On va maintenant ajouter de la neige faite maison ! La recette est la suivante : mélanger moitié de colle PVA et moitié de bicarbonate. On ajoute ensuite à la mixture un peu de peinture blanche. Sans cette peinture, le bicarbonate aurait tendance à jaunir. On étale un peu de cette mixture avec un vieux pinceau en tapotant comme on peut.

J’ai ajouté une petite touffe d’herbe statique jaunie pour rendre moins terne le socle.

Let it snow, let it snow, let it snow…

Sur cette dernière photo, je n’avais pas assez mis de neige ce qui rendait le socle peu crédible. J’en ai ajouté pour obtenir ce qu’on voit sur la première photo de cet article. Comme nous sommes sensés être dans la cité de Felstad, il serait intéressant d’ajouter une plaque de verglas ou utiliser des teintes plus froides. Pour de jolis effets glacés, il vaut mieux se procurer de la résine transparente mais je n’en avais pas et je vous montrerai la semaine prochaine un test à la peinture améliorée d’un glaçage à la PVA ! A très vite !

Posts created 7

Un commentaire pour “Repartir sur de bonnes bases 2/3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut