Zombicide, des héros en goguette

Après avoir peint les 63 zombies de la boîte, il me restait les 6 héros, le Nécromancien et l’Abomination à peindre. Comme pour les zombies, je les ai resoclés afin d’avoir un socle cohérent avec le reste des mes figurines.

Contrairement aux zombies, je suis revenu ici sur une méthode de peinture plus classique. L’intérêt de la peinture a évolué d’une figurine à l’autre et certaines d’entre elles ont été peinte à la va-vite afin de terminer rapidement ce projet.

Samson

J’ai commencé par le nain, Samson, qui est la figurine qui me plait le plus dans cette boîte. Pour lui, j’ai utilisé la méthode la plus classique possible, sans lavis ni peinture technique, uniquement des peinture de base, en partant de la teinte la plus foncée (souvent un mélange de Bleu Marine Foncé + la teinte dominante ciblée).

Et bien entendu les métaux en NMM.

Ann

Je me suis ensuite attaqué à Ann, dont la figurine me plaisait bien de prime abord, jusqu’à ce qu’en m’y attaquant, je me suis rendu compte que j’avais oublié de nettoyer les lignes de moulage sur les mains et les gardes des épées… La figurine étant déjà sous-couchée et bien avancée, je n’ai pas eu le courage d’y revenir, et ça a gâché mon plaisir de peinture 🙁

M’enfin, au moins, elle est peinte et pour une figurine de jeu, ça fait le boulot.

Silas

Pour l’elfe de la bande, j’ai utilisé des teintes similaires à mes autres elfes, afin de faire un rappel au sein de ma collection, comme si tous étaient dans le même univers.

Baldric

Je me suis ensuite attaqué à Merlin au mage Baldric, en appliquant toujours les mêmes méthodes. La grosse différente par rapport au reste de mes figurines médiévales-fantastiques est d’avoir utilisé du bleu pour la magie et non du vert fluo.

Nelly

Nelly a été rapide et plaisante à peindre, même si je n’ai pas réussi à redresser l’épée tordue. J’ai utilisé pas mal de peintures Citadel Contrast sur elle, notamment pour les cheveux.

Clovis

J’ai terminé les héros avec Clovis, pour qui j’ai repris les lignes de moulages après sous-couche, car vraiment elles étaient bien trop visibles ! Le plastique est terrible à travailler, quelle galère.

J’ai fait sur le bouclier un hommage à Sir Lambert, en plus violet que ses chevaliers de la lumière. Peut être peindrai-je à l’avenir mes chevaliers avec ces couleurs ?

Avec ces peintures, j’arrivais au bout de ma boîte Zombicide, ayant peint en parallèle le Nécromancien et l’Abomination, mais c’est une autre histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut