Zombicide, le boss et son abomination

En parallèle de la peinture des héros, j’ai peint le Nécromancien et son Abomination.

J’ai utilisé pour eux les mêmes méthodes, avec des Contrasts, des lavis, des peintures de base… un peu ce qui me passait sous la main et selon l’inspiration. Je suis bien en peine maintenant de décrire les peintures utilisées, la peinture datant de l’été dernier.

Abomination

J’ai commencé par l’abomination, en m’essayant à une teinte de chair violacée et malsaine. J’ai pas mal repris la chair, en plusieurs passages, pour ajuster à chaque passage, ou effacer un essai infructueux.

Pour les tissus, au contraire, j’ai fait une passe rapide avec une peinture Contrast et j’en suis resté là. Le résultat me convient bien pour une table de jeux.

Pour souligner la violence de la bestiole, j’ai abondamment badigeonné de Blood for the Blood God les poings, la bouche et le socle.

Le Nécromancien

Le Nécromancien est une des figurines qui m’a le moins inspiré. Je suis donc resté très classique en partant sur des teintes brunes et rouges.

La sculpture (ou plutôt le tirage) est assez mal défini et rend la peinture fastidieuse. Comme pour tous les zombies, il a les yeux vert fluo, ce qui permet de lier à sa horde zombiesque.

Avec ces peintures, j’achevais en un peu plus d’un mois de travail la peinture de la boîte Zombicide Black Plague… pour l’utiliser pour d’autre jeux 🙂

C’est toujours satisfaisant d’arriver au terme d’un tel projet. Ce projet m’a redonné la motivation pour la peinture et le modélisme, après la grosse baisse de motivation de début d’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut