[Montage] Le rituel du chasseur

Fruit du défi de février sur CFM, Un chasseur sachant chasser, le projet du jour est un nouveau petit diorama.

Le défi était de faire un chasseur et un chassé, or je venais de recevoir une figurine de Wendigo du kickstarter The Legend of Minos. Il allait faire une très belle proie pour des chasseurs… avec l’ambiguïté de savoir s’il est vraiment le chassé ou potentiellement le chasseur !

Un Wendigo, appelé aussi Hell Deer chez Minos

Il me fallait alors trouver le ou les chasseurs, et au hasard de mes explorations sur MyMiniFactory, je suis tombé sur ces Halflings sauvages qui m’ont tout de suite plu. J’ai demandé alors à Seb de me les imprimer.

Des Halflings sauvages

J’avais tous les éléments, restait à faire le montage et la peinture… que j’ai fait dans le plus grand chaos. J’ai pour habitude de commencer par le décor, afin de bien avoir en tête la scène finale au moment de la peinture. Ici, parce que je n’avais pas tous les éléments au démarrage du projet, j’ai démarré par la peinture des figurines avant de m’attaquer au décor.

Le Wendigo avait très peu d’assemblage à faire, le moulage était très propre, rien à reprendre, il n’y avait que les bois à fixer. Pour plus de solidité, je les ai tigés avec un petit bout de trombone. J’en ai profité pour mettre des tiges dans les pattes arrières.

Pour les Halflings, pas d’assemblage non plus mais il m’a fallut enlever tous les supports d’impression, ce qui ne fut pas une mince affaire, la résine étant très cassante, j’ai du recoller plusieurs fois certaines pièces. Heureusement, la résine casse net, ce qui facilite le recollage.

Les figurines étaient alors prête à la peinture, ce qui ne m’empêchait pas de faire quelques tests de mise en scène et de commencer à créer les éléments pour le futur décors. Comme d’habitude, à ce stade, je suis en recherche sur la dynamique de la mise en scène et les volumes principaux.

Pour les arbres, j’ai utilisé des brindilles et branches trouvés dans mon jardin et retravaillé. Le pied de l’arbre renversé a quant à lui était créé en collant un petit morceau de polystyrène au bout d’une branche, sur lequel j’ai fixé des racines puis collé du flocage terre fabriqué maison. Pour fabriquer ce flocage, j’ai acquis un petit moulin à café électrique avec lequel j’ai broyé plein de trucs récupérés dans mon jardin (écorces, feuilles, aiguilles de pin…) et/ou du marc de café bien séché. Ce qui m’a permis d’avoir ce flocage très réaliste pour un sous-bois. Tout cela stocké dans des pots récupéré en cuisine 🙂

En plus de cette expérimentation, j’ai aussi expérimenté les moules de rochers de chez Woodland Scenic. Et c’est une vraie réussite, c’est autrement plus réaliste et détaillé que des rochers bricolés avec des écorces de pin ou des petits cailloux. Je ne pensais pas dire ça de simple rochers ! Bien entendu, j’en ai moulé plus que nécessaire pour ce projet… ça me fait du stock pour des projets à venir.

J’ai avancé en parallèle la peinture des figurines et les essais de montage. Concernant la peinture, j’ai opté pour une beau noire pour les Halflings. Je n’avais jamais testé de peindre des peaux noires, c’était l’occasion avec une sous-couche en Brun Carbonisé de PA Games, et un lavis

Le sapin en haut à droite du décor était une tentative peu satisfaisante, que j’ai retravaillé ensuite. Il est fixé sur une partie amovible du décor, pour l’instant, sous laquelle j’ai fait un terrier de lapin… en hommage au Lapin de Caerbannog. Pour le décor lui-même, j’ai fait les volumes en polystyrène, collé les rochers à la colle à bois, puis posé l’enduit rebouche bois habituel, en essayant de marquer les

Place ensuite à la peinture, en commençant par un Halfling pour tester les couleurs.

Tout en avançant en parallèle sur le Wendigo.

La palette de couleurs utilisée pour la peau des deux est la même : brun carbonisé, beige rouge, jaune sable et chair elfique. Pour les ombres, j’ai passé un lavis de bleu marine foncé. Et par opposition, le masque comme le crâne du Wendigo ont été peints en ivoire et retravaillé avec plusieurs lavis. Pour le Wendigo, j’ai passé aussi du Flesh Tearer Red ici et là pour lui donner un aspect décharné et malsain.

Une fois satisfait du résultat, je me suis attaqué aux trois autres Halflings.

La peinture était faite, je pouvais passer au décor, ayant alors récupéré tous les éléments pour le terminer (flocages, moules de rochers…).

J’ai très vite passé au pinceau une première couche de peinture marron foncé avec des fondus dans le frais de noir pour les ombres et de beige pour quelques éclaircies. Des peintures acrylique Pébéo, très bien pour les décors. Ceci afin d’avoir en plus des volumes une première idée des teintes de la scène finale. Les rochers quand à eux on reçu une couche de gris foncé et un brossage à sec de gris bleu clair, qui sera repris par la suite.

Les bords du décor ont reçu une fine couche d’enduit de lissage, pour uniformiser le tout. Puis j’ai commencé à poser le flocage, une première couche très foncée, trop foncée d’ailleurs par rapport aux teintes de figurines. J’ai donc ajouté un autre flocage par dessus plus clair.

Travaillant désormais sans risque pour le socle, j’ai retiré le scotch de masquage, toujours pour avoir une vision globale des teintes du diorama. On voit aussi que la partie amovible en haut n’est toujours pas fixée et n’a pas encore reçu de flocage. J’en ai profité pour peindre en marron très foncé les bords du décor.

A cette phase, le travail avançait lentement, devant attendre entre chaque étape que la colle à bois diluée utilisée pour fixer les différents éléments sèche bien.

Pour éclaircir encore plus la scène, j’ai alors déposé des chatons de bouleau en guise de feuilles mortes, et j’ai passé un lavis noir-brun sur l’arbre désormais sur la gauche. Je tenais enfin la scène finale. Les rochers ont reçu à ce moment là de nouveaux brossages à sec pour les éclaircir encore, puis des lavis de vert et de beige pour enrichir les teintes.

Ne restait plus qu’à fixer le tout, et à compléter avec des chatons de bouleau et de la mousse très fine de chez AK pour donner plus de variété dans les teintes.

Et voilà ce projet terminé, il n’a pas été simple à faire, avec beaucoup d’hésitations et de tâtonnements. Au final, je trouve que les personnages ne ressortent pas assez bien. Je vais le laisser ainsi, avec mon principe de ne pas revenir sur un projet terminé !

2 commentaires pour “[Montage] Le rituel du chasseur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut