[Showcase] La Mère Noël s’est fait piquer sa hotte

Et elle n’est pas contente !

Le défi du mois de décembre sur CFM était “la Mère Noël”, peindre une figurine féminine aux couleurs de Noël : blanc et rouge (pour sa version Coca-Cola) ou vert et rouge (pour la version classique).

Je n’avais pas en stock de figurine féminine se prêtant à ce thème, j’ai donc demandé à mon pote Icon s’il n’avait pas ça en stock et voilà sa réponse :

Une future Mère Noël qui s’ignore…

Partons donc sur Sorscha Kratikoff, du jeu Warmachine, dans la deuxième incarnation.

Ne sachant pas trop sur quel schéma de peinture partir, j’ai cherché l’inspiration dans mon moteur de recherche habituel, et je suis tombé sur cette version, qui correspondait à ce que je voulais faire.

L’inspiration

Je suis donc parti sur une armure blanche et le manteau rouge. Les métaux quant à eux seraient traités en NMM, pour me frotter un peu au NMM doré.

Après mon précédent projet, qui m’avait pris beaucoup de temps et d’énergie, je voulais partir sur quelque chose de plus simple… Sauf que finalement non. J’ai commencé par faire une petite scénette sur un bout de MDF découpé dans le fond du cadre photo utilisé pour le précédent projet en collant quelques morceaux de dépron de 10mm et en dégrossissant avec un cutter. J’ai aussi collé quelques écorces et cailloux, ainsi que des bouts de racine et de petits branches pour faire des arbres.

En positionnant la figurine dessus pour me faire une idée générale.

Vous observerez en fond la boîte de crème fraiche réutilisée pour stocker du sable fin collecté sur une plage et soigneusement lavé. A ce stade, j’enduis de colle à bois diluée les éléments en bois : écorces, brindilles, racines…

Une fois satisfait du rendu global, je mets la classique pâte à bois pour sceller le tout et simuler un sol terreux.

Tous les cailloux proviennent d’un kit de décoration trouvé chez Action avec diverses granularités de cailloux et aux formes intéressantes. Vous noterez que pour me simplifier la vie, j’ai intégré le mini décor vendu avec la figurine au décor global. Cela n’est pas visible sur cette photo : j’ai tigé la jambe gauche de Sorscha avec un bout de trombone, j’ai percé le socle sous le pied gauche. Ainsi, je peux positionner régulièrement la figurine sur le socle et ça tient assez pour manipuler tout ça sans avoir peur de faire tomber la figurine.

Je passe ensuite à la peinture. Pour Sorscha, j’ai sous-couché en noir puis fait un zénithal très appuyé avec un Bleu Gris Clair de chez Prince August, il me servira de base pour l’armure blanche. Tout ça à l’aérographe bien entendu. Quant au socle, après sous-couche noire, je l’ai entièrement passé au Brun Calciné de chez PA, toujours à l’aérographe.

Puis je suis passé au pinceau pour les deux, et tout en terminant le précédent projet… j’évite d’habitude d’avoir plusieurs projets en parallèle, j’ai l’impression de ne pas avancer, et ça s’est produit à nouveau à ce moment-là.

Les rochers sont peints par brossages à secs successifs de gris. Pour les arbres, les racines et la terre, plutôt des brossages de divers bruns. Ensuite, quelques lavis de brun, noir et vert, avant de coller de la mousse verte de chez AK.

Pour la figurine, ce fut : une couche de Citadel Contrast Blood Angel Red pour les parties rouges, du Citadel Contrast Snakebite Leather pour les cuirs et une première couche de Uniforme Japonais PA pour les futures parties dorées. J’ai aussi fait un lining noir sur toute l’armure avec une encre noire de chez Sennelier et un pinceau très fin. Lining que j’ai corrigé avec le Bleu Gris Clair, puis j’ai fait les éclaircissements en mélangeant ce dernier avec du blanc, et jusqu’au blanc pur. Je suis revenu dans les ombres avec un bleu gris de chez Scale75.

Pour les NMM acier, j’ai utilisé ma recette classique avec divers tons de gris de la boîte NMM Acier de Scale75, avec un peu de bleu pour le côté froid de l’acier. Pour les NMM dorés, j’ai utilisé les peintures PA : Uniforme Anglais, Uniforme Japonais, Jaune Crème et Ombre Brulée, avec un glacis de Jaune d’Or pour terminer.

A ce stade du projet, je décide que ce serait mieux avec de la neige, et je fais quelques essais avec du bicarbonate de soude… sans être convaincu. Je tombe alors sur ce tuto de Minisocle, et j’ai acheté tous les produits qu’il présente dans la vidéo, ainsi que quelques touffes d’herbes, toujours pratique.

Le temps que ma commande arrive, j’ai voulu tenter une autre expérience : faire mon propre flocage de sous-bois. J’ai trouvé pour pas bien cher au supermarché un moulin à café électrique. J’ai testé en mélangeant : des feuilles mortes (c’est de saison), du marc de café, des aiguilles de pin, du thé séché… et ça m’a donné un flocage plutôt intéressant.

Mon flocage saveur sous-bois

Nouveau flocage que j’ai immédiatement testé sur le socle. A y être, j’ai aussi ajouté des feuilles mortes à base de chaton de bouleau et quelques touffes d’herbe de chez Army Painter.

A ce stade, la scénette est presque terminée, ne reste qu’à mettre en place la figurine et à déposer de la neige, conformément au tuto de Minisocle.

Et voici le résultat final.

Et avec une vue plus subjective.

Voilà un petit projet très sympathique à réaliser et qui m’a permis de tester plusieurs choses, dont ce nouveau flocage sous-bois… qui m’inciterait presque à continuer mon armée Sylvaneths… mais c’est une autre histoire.

3 commentaires pour “[Showcase] La Mère Noël s’est fait piquer sa hotte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut