Repartir sur de bonnes bases 3/3

On arrive à la fin de cette petite série d’articles sur mes concepts de socles pour Frostgrave. Cette semaine, on quitte la cité maudite pour se rendre dans les étendues sauvages !

Je pense réserver cette thématique pour quelques créatures sauvages seulement. Mon idée de base était d’obtenir un socle mêlant des aspects rocailleux, neigeux et glacés.

Pour réaliser ce socle j’ai utilisé :

  • Du liège (5mm d’épaisseur)
  • Du sable (0,5mm d’épaisseur ou moins)
  • Un p’tit crâne GW (5mm d’épaisseur)
  • un blister plastique (0,5mm d’épaisseur)
  • De la colle PVA (5mm… OK j’arrête ! Donc colle à bois, colle vinylique ou colle blanche, c’est la même)
  • De la colle cyanoacrylate (da supa glew)
  • de la peinture acrylique (vos marques préférée avec gris, blanc, blanc cassé, noir, bleu royal à marine, turquoise)
  • De la neige faite maison (recette dans l’article précédent)
  • Un lavis marron (Agrax earthshade)
  • Du medium pour peinture acrylique (z’allez faire du glacis)
  • Du papier de verre (grain 300)
  • Un couteau de modélisme (eeeeeet coupez !)

La première étape a été le ponçage partiel du socle avec du papier de verre : ce lissage servira pour la partie glacée. Une première couche de liège est ensuite collé à la super glue sur le socle. Les autres couches de liège sont collées les unes aux autres par de la PVA.

Mise en place des volumes

Une fois l’assemblage bien sec, j’ai découpé et déchiré à l’aide d’un couteau de modélisme les parties qui dépassaient trop du socle et des zones plus ou moins aléatoires.

On dégage bien sur les côtés

J’ai ensuite récupéré quelques miettes pour habiller le socle en les collant de-ci, de-là à la PVA. Ca texture un peu plus la partie rocheuse. En guise de détail, j’ai ajouté un crâne humain, collé à la super glue.

Et on recycle les miettes

J’ai terminé la texture mon socle en collant un peu de sable à la PVA sur quelques zones plates du liège.

On passe ensuite directement à la peinture !

Pour la partie rocheuse, j’ai sous-couché au noir. La couleur de base est un gris moyen. J’ai ensuite réalisé un brossage à sec avec un gris clair suivi d’un plus léger au blanc cassé. J’ai ensuite utilisé un lavis marron dans les creux et quelques zones ensablées.

Pour le crâne, il a bénéficié de la sous-couche et de la base de la caillasse. J’ai passé grossièrement un couche de blanc cassé, suivi d’un lavis marron. J’ai terminé par un léger brossage blanc.

Pour la partie glacée, j’ai fait une première couche noire homogène. J’ai ensuite dilué un bleu foncé que j’ai passé sur les zones touchant la roche et également sur la partie a plus éloignée de la roche. J’ai ensuite utilisé un turquoise assez clair, mélangé à du medium que j’ai étalé un peu aléatoirement à distance de la roche. Avec cette même couleur, j’ai tracé quelques traits. J’ai mélangé mes deux bleus pour faire des transition en bordure du turquoise, en affinant mes traits par exemple. J’ai terminé avec des touches de blanc sous forme de traits : comme des rayures ou des reflets.

From cork to rock !

Pour ajouter des éléments glacés, je me suis dit que quelques stalactites seraient de bon ton. J’ai donc découpé de petits triangles de plastique dans un blister.

l’art du recyclage

Je les ai ensuite collés à la super glue de manière à ce que certains touchent le sol et d’autres non.

Stalactites en place !

Puis j’ai badigeonné de PVA toutes les zones sensées être luisantes de glace donc les zones un peu abritées, le tour du crâne, les cônes de plastique et bien sûr la partie inférieure du socle. En séchant, la PVA devient transparente et brillante tout en donnant un soupçon de relief.

Glaçage à la colle

Une fois la PVA sèche, j’ai étalé un peu de neige artificielle ( mélange bicarbonate + PVA + peinture blanche). J’ai visé les parties supérieures de mon bloc de roche. J’ai également ajouté de-ci, de-là de la PVA puis repassé une couche sur la base du socle, afin de donner plus de volume à la couche de glace. Pour travailler la glace, rien de mieux que la résine transparente : n’en ayant pas à disposition, j’ai voulu expérimenter avec les moyens du bord et voir si le résultat était suffisant avec un pseudo trompe l’oeil.

photo bordel avec neige et seconde couche de colle

Une fois la seconde couche de PVA sèche, j’ai ajouté un peu de neige sur la partie glacée.

Fini !
Un autre angle de vue.

Le rendu de la glace est assez en dessous de ce que je souhaitais. Mais pour un truc improvisé, fait à la va-vite et sans matos un peu avancé, c’est pas trop mal. Je suis très content du rendu de la neige par contre : des ingrédients simples et une application facile pour un coût dérisoire ! Il faudra que je fasse d’autres essais avec une épaisseur plus importante pour voir ce que ça donne… J’espère que les trois derniers articles donneront de l’inspiration à certains ! De mon côté je vais continuer à tester des trucs. Je reviendrais prochainement pour vous parler décors MDF et customisation, toujours dans l’ambiance Frostgrave. A bientôt 😉

Posts created 7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut